La convention fiscale signée en 2013 entre la France et Andorre en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion fiscale est entrée en vigueur le 1er juillet 2015. Elle prévoit notamment des retenues à la source, et une clause spécifique selon laquelle  la France peut imposer les personnes de nationalité française résidentes d’Andorre comme si la convention n’existait pas.