Rappelons que l’abus de droit relève d’une procédure contraignante pour l’administration. Cet organisme émet un avis sur le bien-fondé de la mise en œuvre de la procédure de l’abus de droit fiscal. Malheureusement, l’administration ne suit pas toujours cet avis s’il est favorable au contribuable ( CADF/AC n°02/2015 2014-14). Cela a une incidence sur la charge de la preuve en cas de contentieux fiscal.